CLASSICAHORS

Ils nous soutiennent

CAHORS GGB​

L'Orchestre de Chambre de Toulouse

Retour

29 Juil.

Fondé en 1953 par Louis Auriacombe, l'Orchestre de Chambre de Toulouse s'intéresse à toutes les musiques, de la période baroque jusqu'à la création contemporaine. De nombreux compositeurs ont travaillé avec lui pour des concerts et des enregistrements, lui dédiant des œuvres spécifiques.
Il se produit régulièrement avec les plus grands solistes, tels Christophe Coin, Gautier Capuçon, Nathalie Dessay, Michel Lethiec ou Jonas Vitaud pour ne parler que de l'histoire récente, et collabore avec des ensembles vocaux comme le Chœur des Éléments et le chœur Archipels.
Il est l'invité de nombreux festivals en France (La Chaise-Dieu, La Vézère, Pablo Casals à Prades, Septembre Musical de l’Orne, Festival de Nouméa…), comme à l'Etranger (Japon, Suède, Suisse, Espagne, Brésil, Argentine).
De la formation de chambre (11 musiciens) jusqu'à l'effectif « Mozart », l'Orchestre de Chambre de Toulouse se produit sur tous les continents, et donne 170 concerts chaque année dont 40 dans le cadre de sa saison d’abonnement à Toulouse et Tournefeuille.
Sous la direction de Gilles Colliard, depuis 2004, l’orchestre a choisi d’aller au bout de sa démarche d’authenticité en proposant des concerts baroques sur instruments anciens sous le label « Meslanges Royaux », mais aussi des concerts modernes avec les instruments actuels, ou encore des programmes réunissant les deux instruments.
Baroque par son exubérance, par le jaillissement de sa créativité, par le jeu sur instruments d’époque, l’Orchestre de Chambre de Toulouse est éminemment Contemporain dans son approche des interprétations et dans le rapport qu’il établit avec son public.
En 2007 il créé le concept du « Concert à la Criée » qui permet au public de choisir le programme au dernier moment. En 2011 il créé un Opéra Coopératif, réunissant professionnels et amateurs des deux côtés des Pyrénées, qui sera donné en France et en Espagne.
Églises, centres culturels, écoles, universités, et même parfois usines, l’Orchestre de Chambre de Toulouse sort volontiers des murs de la salle de concert traditionnelle pour aller à la rencontre de tous les publics.